Sauvegarder et sécuriser vos photos – A la prise de vues

Sauvegarder et sécuriser ses photos en enregistrant sur deux supports différents

Qu’il s’agisse de photographies, de fichiers, importants ou non, nous avons tous été, à un moment donné, confronté à une perte accidentelle de données. Cette série d’articles n’a pas vocation à définir LA solution à tous les problèmes, mais pourra vous guider pour sauvegarder et sécuriser vos photos et plus globalement tous vos fichiers, de manière efficace.

J’utilise ces astuces depuis plusieurs années désormais, et je souhaitais vous les partager. Encore trop souvent, je vois des personnes perdre des données, parfois maladroitement.
A l’ère du tout numérique, il est indispensable d’avoir un plan de sauvegarde efficace.

Cette série d’articles concernant la sauvegarde des photos s’articule sur trois thèmes :
– Sauvegarder et sécuriser lors de la prise de vues
– Sauvegarder et sécuriser son ordinateur et ses données en voyage
– Archivage à court et long terme de vos images

N’hésitez pas, vous aussi, à partager vos expériences et vos astuces dans les commentaires !

à la prise de vue

Nous y voilà ! En plein dans notre reportage photo.

Après avoir réalisé nos 4867 images du jour, il est temps de se retrouver devant notre ordinateur pour décharger notre carte mémoire.

Étrangement, celle-ci met du temps à répondre. Finalement un joli message d’erreur nous indique que notre carte mémoire ne peut être lue. (Cela m’est arrivé parfois avec des cartes de mauvaise qualité ou des cartes “fatiguées”).

Dans le cas de cartes de type CompactFlash, cela peut aussi arriver si une pinoche du connecteur se brise (dans l’appareil ou dans le lecteur) et reste coincée dans la carte.

Malheureux que nous sommes, nous voilà dans de beaux draps ! Mais comment faire pour limiter ce problème, de manière à sécuriser notre reportage lors de la prise de vue ?

Sauvegarder et sécuriser ses photos au déchargement de vos cartes
Sauvegarder et sécuriser ses photos en enregistrant sur deux supports différents

Quelques pistes à envisager pour sauvegarder et sécuriser vos photos

Il peut arriver que l’erreur d’écriture/lecture se produise directement dans le boitier. C’est assez rare, mais cela peut être assez pénible. Un remplacement de carte s’impose dans ce cas, bien évidemment.
Dans le cas où la carte mémoire deviendrait illisible lorsque vous l’insérez dans votre lecteur de cartes, tentez plusieurs approches : cela peut venir du lecteur, du câble, du port USB ; pensez-y ! Essayez aussi sur un autre ordinateur.

Dans la majeure partie des cas, une carte illisible est perdue.

Si toutefois vous disposez d’un boitier ayant au moins deux emplacements de carte mémoire, c’est le moment de bien le configurer. Sur les boitiers experts et pro, vous avez la possibilité de configurer comment sont sauvegardées vos images : basculement auto de la carte 1 à la carte 2 lorsque la première est pleine, sauvegarde simultanée sur les deux cartes, etc…

Mon retour d'expérience

Je vous conseille vivement de configurer l’enregistrement simultané sur vos deux cartes. Cela limite le risque de pertes de données de deux manières :
double copie de vos images, donc si une carte a un problème, vous pouvez compter sur la seconde.
sécurisation des données (formatage accidentel d’une carte par exemple)

J’avais pu voir un reportage sur un photographe de l’AFP, couvrant les actualités concernant les JO de Pékin en 2008. Il s’est fait “attraper” par les autorités alors qu’il réalisait des images “interdites” du stadium en construction. Le service de sécurité lui a alors demandé de supprimer les photos directement dans son appareil. Il a dû faire cela devant cette personne.
Heureusement pour lui, comme ses photos étaient enregistrées sur ses deux cartes mémoires, il a pu en conserver une copie, sans que la personne ne s’en aperçoive.

Je vous recommande aussi d’investir dans des cartes de bonne marque et de qualité.
Pour ma part, j’utilise les marques 
ProGrade et SanDisk, mais d’autres marques très réputées font aussi très bien le boulot !

Enfin, soyez attentifs. J’ai eu le cas il y a trois ans, d’une carte qui, parfois, faisait planter complètement l’ordinateur. Séparez-vous en dès les premiers signes !

Merci d’avoir lu ce premier article de la série. J’espère que celui-ci vous aura donné des pistes d’amélioration dans votre gestion pour sauvegarder et sécuriser vos photos.

La suite arrivera la semaine prochaine : nous parlerons de la sauvegarde sur votre PC puis de l’archivage à court et à long terme de vos photographies.

N’hésitez pas à commenter cet article si des choses vous interpellent, vous questionnent ou pour partager vos propres expériences, positives ou négatives.
Je me ferai un plaisir d’en discuter avec vous !
Si ce type d’articles vous intéresse, n’hésitez pas à me le faire savoir et à me dire aussi les sujets que vous souhaiteriez aborder pour la suite !

Précédent Abreschviller : Un début remarquable
Suivant Sauvegarder et sécuriser vos photos - Ordinateur et voyage
Sauvegarder et sécuriser ses photos avec quelle solution

4 Commentaires

  1. Choisissez une marque fiable (j utilise des disques Western Digital ), mieux vaut payer plus cher et eviter les defaillances rapides que perdre vos photos pour avoir voulu faire quelques economies. Ce processus peut paraitre fastidieux et excessif mais c est une condition requise pour sauvegarder au mieux vos images. Il n est pas rare de croiser des photographes ayant perdu l acces a deux de leurs disques durs simultanement, a la suite d une panne de materiel par exemple. Seule la troisieme copie a permis de recuperer les fichiers.

    • Tout à fait d’accord ! La sauvegarde n’a pas de prix. J’utilise également des disques WD, aussi parfois du Seagate, mais il faut absolument éviter les marques “discount”.
      Je passe souvent pour quelqu’un d’extrême avec “toutes” mas copies (je vais en parler dans les prochains articles à venir), mais je me suis déjà fait avoir par le passé. Je n’ai heureusement perdu que très peu de données, mais nous ne sommes jamais à l’abri d’une panne.
      Trois copies c’est le minimum 🙂
      Merci pour votre commentaire !

    • Les deux prochains articles seront un peu plus techniques et pratiques. On entrera vraiment dans le vif du sujet 🙂

Laisser un commentaire Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.