Abreschviller : Un début remarquable

Première course de la saison, l’occasion pour moi de revoir les amis de la discipline, de reprendre mes habitudes de travail et surtout de réaliser quelques images !
J’apprécie toujours autant de découvrir et redécouvrir cette nouvelle génération de pilotes, cette nouvelle ère du Championnat de France de la Montagne.
En 5 ans, depuis que je ne couvre plus l’intégralité du championnat, il y a eu tant de changements, tant parmi les pilotes que parmi les équipes.

Les petits jeunes que j’ai connu il y a 10/15 ans, sont désormais au volant et envoient du pâté !
C’est tellement beau à voir que ça me donnerait presque envie de suivre plus de manches !
J’ai beaucoup apprécié l’ambiance qui régnait dans le paddock de week-end et cela m’a rappelé de bons souvenirs.

J’ai également eu l’immense joie de revoir Julien Régal, le petit frère de Lionel, le temps d’échanger quelques mots.

Pour cette 50e course de côte d’Abreschviller, on peut dire que tous les ingrédients étaient là pour que ce soit un événement mémorable ; et ce fut le cas !

Après une belle passe d’armes entre Fabien Bourgeon et Damien Chambérod, c’est finalement ce dernier qui s’impose, emportant avec lui le record de la piste.

Pour conclure, je dirais que ce week-end a été extrêmement plaisant, à tous points de vue. Cela m’a vraiment donné envie de revenir un peu plus souvent sur les courses de côte.
Comme je l’ai dit dans mon article précédent, j’y songe sérieusement, mais seul l’avenir nous le dira.

Il est maintenant temps pour moi de me préparer pour le week-end prochain !
Rendez-vous à Spa-Francorchamps pour le Championnat du Monde d’Endurance (WEC).

Précédent Que la saison 2022 (re)commence !
Suivant Sauvegarder et sécuriser vos photos - A la prise de vues
Sauvegarder et sécuriser ses photos en enregistrant sur deux supports différents

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.