Que la saison 2022 (re)commence !

Ce week-end sera pour moi le vrai démarrage de ma saison 2022 qui s’annonce déjà exceptionnelle !

Après une courte sortie en février à l’occasion de la Sélection Rallye Jeunes à Saint-Dié et une séance d’essais privés avec Kevin Petit, c’est l’heure pour moi de tout remettre dans le sac photo et d’embarquer à destination de la course de côte d’Abreschviller-Saint Quirin, troisième manche du Championnat de France de la Montagne.

Quoi de neuf ?

Peu avant l’hiver, j’ai eu l’opportunité de renouveler une petite partie de mon matériel photo qui commençait à avoir quelques années de services. Je débute ma conversion aux boitiers hybrides avec l’acquisition d’un boitier Canon EOS R6 qui semble être très performant, bien que relativement différent du 5D Mk III qu’il remplace.

La suite du renouvellement se fera probablement à partir du mois d’octobre 2022 et des années suivantes.

Vous aurez aussi remarqué (et apprécié sur les réseaux sociaux) que j’avance doucement, mais sûrement dans le tri de mes archives photo. J’ai ainsi pu mettre en ligne quelques images des saisons 2006 et 2007 du Championnat de France de la Montagne.
La suite sera en ligne petit à petit, selon mes disponibilités surtout, mais vous serez évidemment informés !

Vous pouvez revoir ces archives en cliquant ici.

Quoi de prévu cette année ?

Le calendrier, comme d’habitude se construit au fur et à mesure. En effet, selon les demandes de l’agence avec qui je collabore, les impératifs familiaux et tout ce qui doit s’organiser autour, rien n’est jamais totalement figé. Néanmoins, il y a quand même quelques certitudes.

Pour commencer, il y aura donc ce week-end, en Championnat de France de la Montagne, la course de côte d’Abreschviller-Saint Quirin. Le week-end suivant, je serai présent à la deuxième manche du WEC à Spa-Francorchamps et j’enchaîne avec le GT World Challenge Europe (et courses support) sur le circuit de Magny-Cours.

Trois week-ends qui s’enchainent avec des courses que j’apprécie beaucoup !

Un peu plus tard dans la saison, il y aura un joli voyage en Indonésie, à Jakarta, pour couvrir la Formula E, un passage en Hongrie puis au Portugal pour le WTCR.

Et quelques courses de côte aussi ?

Oui ! Je n’abandonne pas le Championnat de France de la Montagne dans lequel j’ai beaucoup travaillé par le passé. Comme je l’ai précisé juste avant, je me rendrai à Abreschviller ce week-end. D’autres dates m’intéressent également, comme Saint Gouëno, Le Mont Dore ou Turckheim, je reste cependant flexible, selon les demandes qui me seront faites.

Tout dépendra évidemment de mes disponibilités, mais aussi des pilotes qui souhaitent travailler avec moi sur ces courses.
J’en profite également pour parler de mes reportages photo dans le CFM : je limite à 8, le nombre de pilotes par week-end de course, afin de pouvoir travailler avec chacun d’eux, de manière plus efficace et pour proposer une prestation personnalisée, selon chaque besoin.

Si cela vous intéresse, en tant que pilote ou équipe, n’hésitez pas à venir m’en parler dans ce formulaire ! Je me ferai un plaisir de tout vous expliquer.
Il reste 2 places pour Abreschviller au moment où j’écris ces lignes !

En attendant de nouvelles galeries photo qui ne tarderont pas à arriver, j’espère pouvoir continuer à transmettre tout le plaisir que j’ai à participer à ces événements sportifs autant que possible.

N’hésitez pas à me laisser des messages dans les commentaires !

Précédent Formula E à Marrakech
Suivant Abreschviller : Un début remarquable

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.